Doumweb

Info2nd Chapitre1

CHAPITRE 1    Généralités sur l'informatique   >>

LEÇON 1         Historique De L'informatique

  1. INTRODUCTION

En 1962, Le mot « informatique », obtenu par la contraction des mots information et automatique, fut utilisé pour la première fois par Philippe DREYFUS, ancien Directeur du Centre National de Calcul Electronique de Bull dans les années 50, pour la désignation de son entreprise « Société d’Informatique Appliquée » (SIA).

L’informatique est  la science du traitement automatique et rationnel de l’information à l’aide d’une machine appelée Ordinateur.

L'ensemble des deux composantes (ordinateur et logiciels)  constitue le système informatique.

La micro-informatique est l'informatique en rapport avec les micro-ordinateurs.

  1. HISTORIQUE
 Les premiers ordinateurs datent de 1949. C'est la notion de programme enregistré, due à John von Neumann et à ses collaborateurs, en 1945, qui transforme les machines à calculer en ordinateurs.

Quelques grandes dates de l'histoire de l’ordinateur :

- le boulier chinois dès l’an 700

- En 1623William SCHICKARD (1592-1635) inventa la 1ère machine à calculer mécanique

- En 1642Blaise PASCAL (1623-1662) inventa la Pascaline : machine permettant l’ addition et la soustraction.  destinée à aider son père, percepteur d'impôt.

- En 1673Gottfried Wilhelm LEIBNIZ (1646-1716) ajouta la multiplication et la division

- en 1834Charles Babbage conçoit un calculateur mécanique programmable qui permet d'évaluer des fonctions. Mais elle ne vit pas le jour.

- En Allemagne, en 1941Konrad ZUSE (1910-1995) construisit  le Z3 basé sur 2 600 relais de téléphone, lisait les programmes sur bandes magnétiques et fonctionnait parfaitement, ce qui en fit le premier calculateur programmable fonctionnel. Il utilisait l'arithmétique binaire.

- En 1944, l’Américain Howard AIKEN (1900-1973) élabora le Mark I d’IBM, calculateur électromécanique (17 mètres de long et 2,50 mètres de haut).

- John MAUGHLY (1907-1980) et John ECKERT (1919-1995), sur des idées de John ATANASSOFF (1904-1985), mirent au point l’ENIAC, ordinateur entièrement électronique. Il occupait une place de 167 m2 et fut terminé en 1946.

- L’invention du transistor en 1947 par John BARDEENWalter BRATTAIN et William SHOCKLEY transforma l’ordinateur.

 - En 1959, John KILBY (Texas Instruments) et Robert NOYLE inventèrent les circuits intégrés.

- En 1960, IBM et Fred BROOKS conçurent une série d’ordinateurs de tailles variées (System 360).

- Ted HOFF (né en 1937) et Federico FAGGIN à leur tour conçurent le premier microprocesseur en 1971. C’est aussi en 1971 qu’apparut le premier micro-ordinateur.

- Les années 70 virent aussi naître les superordinateurs. Seymour CRAY (né en 1925) créa le CRAY-1 en mars 1976. Il pouvait exécuter 160 millions d’opérations par seconde.

- En 1976 Steve Wozniak et Steve Jobs créé le Apple 1 dans un garage : processeur à 1 Mhz, 4 Ko de RAM et 1 Ko de mémoire vidéo...
- En 1981, IBM sort son fameux PC composé d'un processeur 8080 cadencé à 5 Mhz.

LEÇON 2        Domaine de l'utilisation de l'informatique

  1. SYSTÈME D'INFORMATION (SI)

                       1.1  Définitions

Une information est un fait, un renseignement ou une nouvelle, qui peut se présenter sous diverses formes: textuelle, auditive, visuelle.

Un système d'information est un ensemble organisé de ressources (personnel, matériel, logiciel, équipements de télécommunications) qui permet de collecter, stocker, traiter et distribuer de l'information, en général grâce à un ordinateur.

            1.2  Les finalités du système d'information

Le Système d'Information a deux finalités: fonctionnelle et sociale.

  • La finalité fonctionnelle

Le Système d'Information a un rôle opérationnel et stratégique.

Il est opérationnel quand il se concentre sur des tâches et des procédures de gestion courante et automatisables (comptabilité, gestion, paie, commerciale,…). Par contre, il est stratégique quand il intervient pour les prises de décisions.

  • la finalité sociale

Il doit favoriser la connaissance de l'entreprise et la compréhension des choix stratégiques par l'ensemble du personnel. De plus, il permet de développer un "esprit d'entreprise" chez les salariés en facilitant, par la diffusion de l'information, une vie sociale et une culture d'entreprise.

             1.3  La composition d'un SI

  • Composition classique

Dans les œuvres des années 1980 - 1990, la composition « classique » des systèmes de l'information d'une entreprise était comme une pyramide des systèmes d'information qui reflétait la hiérarchie de l'entreprise.

  • Composition actuelle

Dans un système d'information d'une grande entreprise, on trouve :

- un ERP - enterprise resource planning (en français : PGI pour progiciel de gestion intégré) - qui intègre théoriquement tous les systèmes informatisés transactionnels dont les modalités de fonctionnement sont désormais bien connues des informaticiens et des hommes de l'Art de chaque métier. Les ERP permettant de soutenir le fonctionnement de l'entreprise ;

- des systèmes dits « intégrés métiers » ou « verticalisés », qui sont des progiciels métiers, et qui couvrent aussi bien le front-office, que le middle, puis le back-office et qui ne sont pas de conception maison, mais ont été bâtis par un éditeur spécialisé sur un métier et dont les modes de fonctionnement logiciels correspondent aux meilleures pratiques constatées à un moment donné chez les plus performant dans leur secteur d'excellence ;

- des systèmes restants appelés « spécifiques » (ou encore : non standards, de conception « maison », développés sur mesure, introuvables sur le marché, etc.), où sont rencontrées davantage d'applications dans les domaines du calcul de coûts, de la facturation, de l'aide à la production, ou de fonctions annexes.

 

  1. SYSTÈME INFORMATIQUE

C'est l'ensemble des matériels informatiques et des logiciels. C'est donc l'ensemble de deux composantes: matérielle et logique.

La composante logique (les logiciels) permet définir le fonctionnement de la composante matérielle (le micro-ordinateur) afin de traiter l'information.

  1. DOMAINE D'UTILISATION

Les grands domaines d'utilisation de l'informatique sont:

Informatique de gestion

C'est L'informatique en rapport avec la gestion de données, à savoir le traitement en masse de grandes quantités d'information. L'informatique de gestion a de nombreuses applications pratiques dans les entreprises : manipulation des informations relatives aux employés, commandes, ventes, statistiques commerciales, journaux de comptabilité générale y compris, gestion de la production et des approvisionnements, gestion de stocks et des inventaires.

 

Informatique scientifique

Elle consiste à aider les ingénieurs de conception dans les domaines de l'ingénierie industrielle à concevoir et dimensionner des équipements à l'aide de programmes de calcul : réacteurs nucléaires, avions et automobiles. L'informatique scientifique est surtout utilisée dans les bureaux d'étude et les entreprises d'ingénierie industrielle car elle permet de simuler, par la recherche opérationnelle ou par itération, des scénarios de façon rapide et fiable.

 

Informatique embarquée 

Elle consiste à définir les logiciels destinés à être embarqués dans des dispositifs matériels autonomes interagissant avec leur environnement physique. L'informatique embarquée assure alors parfois le pilotage de systèmes électromécaniques plus ou moins complexes. Historiquement d'abord liés à l'aéronautique, le spatial, l'armement, le nucléaire, on en trouve aujourd'hui de nombreuses illustrations dans notre vie quotidienne : automobile, machine à laver, téléphone portable, carte à puce, domotique, etc.

 

Les différents domaines d'utilisation de l'informatique sont les suivants :

LEÇON 3        MICRO-ORDINATEUR

  1. DÉFINITION

Un micro-ordinateur, appelé aussi ordinateur individuel, est un ordinateur de format très réduit, permettant le traitement automatiquement de l'information.

  1. LES DIFFÉRENTS TYPES DE MICRO-ORDINATEUR

          2.1 Le micro-ordinateur de bureau

C'est un ordinateur dont les composants de base sont distincts. Ses composant sont reliés par le biais de connecteurs.

L'ordinateur de bureau est  robuste et fixe, adapté pour des tâches complexes.

          2.2 Les micro-ordinateurs portables

C'est un ordinateur qu'on peut emporter partout. Par rapport au type bureau, les composants de base de l'ordinateur portable sont liés, formant une machine compacte.

Il dispose d'une autonomie énergétique de quelques heures.

          2.3 Les tablettes

Ce sont des ordinateurs portables ultra plat, sans clavier, et ayant un écran tactile. Elles servent généralement à effectuer des taches de bureautique. Elles sont plus petite que les ordinateurs portables, et consomment moins d'énergie avec une grande autonomie.

 

    Ordinateur de bureau

   Ordinateur portable

 

 

    

Tablette

 

  1. LES COMPOSANTES DE L'ORDINATEUR
  • Les matériels

Ce sont les matériels permettant de traiter l'information.

L'écran ou moniteur                  

 

Permet d'afficher l'information

La souris     

                                   

Matériel de pointage permettant de se déplacer ou de sélectionner

Le clavier                                   

 

Matériel de saisie permettant l'entrée d'information dans l'ordinateur.

L'unité centrale                    

 

Boitier contenant les unités de commande, d'exécution et de stockage.

Les périphériques                     

      

Matériels externes connectés au micro-ordinateur afin d'offrir de nouvelles fonctionnalités.

 

Logiciels systèmes

    

 

Logiciels d'application

      

 

  • Les logiciels

Il y a deux types de logiciels qui sont: les logiciels systèmes et les logiciels d'application. Ils donnent de l'intelligence au matériel. C'est la partie logique de l'ordinateur.

Partager cette page

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :